Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUÉ

4 octobre 2015

                Comment nommer la région centrale de l'Occitanie ?

 

   Le Parti de la Nation Occitane rappelle son opposition au nouveau découpage des régions :

- il propose des régions occitanes fondées sur des réalités humaines et notamment sur les territoires des parlers d'Oc,

- il donne la priorité à une dévolution aux régions des pouvoirs de État, jusqu'au pouvoir législatif, dans leurs domaines de compétence, et des moyens correspondants, et à la construction d'une inter-régionalité occitane.

   Notamment, le Parti de la Nation Occitane soutient les revendications de création de régions autonomes d'Euskadi Nord e de Catalogne Nord, séparées des nouvelles « grandes régions » prévues.

   Le Parti de la Nation Occitane rappelle aussi son choix de la dénomination « Occitanie Centrale » pour la nouvelle région « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées » : le mot « Occitanie » est nécessaire pour identifier clairement son occitanité, mais il ne doit pas être seul, afin de respecter l'occitanité des régions voisines. D'autres choix avec le mot « Occitanie » peuvent aller dans le même sens, mais d'une façon plus ou moins insatisfaisante - encore que « Occitanie-Catalogne » aurait l'avantage de reconnaître les deux nations.

   Au mois de septembre les cinq quotidiens régionaux du groupe de « La Dépêche » se sont unis pour proposer à leurs lecteurs un sondage portant sur le nom de la future région regroupant les anciennes « Midi-Pyrénées » et « Languedoc-Roussillon ». Ce sondage ne proposait pas la dénomination « Occitanie Centrale », ni celles de « Catalogne » ou « Catalogne Nord », un pis-aller pour les Occitans était de voter « Occitanie», et pour les catalans « Occitanie – Pays Catalan ». En séparant les chiffres des présumés catalans et ceux des présumés occitans, nous voyons que le sondage, qui a recueilli un peu moins de 100 000 réponses dans la partir occitane de la région, peut nous renseigner sur ce que pensent les Occitanes et les Occitans de cette future région : la proposition « Occitanie » arrive clairement en tête avec 32% des suffrages présumés occitans (les dénominations les plus choisies ensuite rassemblent entre 8 et 10% d'avís favorables).

   Les Occitanes et les Occitans savent maintenant qu'ils vivent en Occitanie. Cependant, ce n'est qu'un sondage. Les conseillers régionaux doivent proposer au gouvernement français le nom de la région avant le mois de juillet 2016, et le gouvernement décidera avant octobre 2016 après consultation du Conseil d'État. Ce qui veut dire qu'ils ne tiendront peut-être pas compte de la volonté populaire exprimée par cette consultation officieuse. Ce Conseil d'État, institution majeure de l'impérialisme français, a déjà annoncé qu'il refuserait les noms à connotation identitaire : il nous faut rester vigilants et actifs pour imposer une appellation qui identifie l'« Occitanie », et, autant que possible, l'« Occitanie Centrale ».

   Avec ce sondage la démonstration est faite que grâce au travail persévérant des organisations occitanistes culturelles et politiques, le peuple occitan prend chaque jour un peu plus conscience de son identité nationale. Le Parti de la Nation Occitane continue d'œuvrer dans ce sens.

Partit de la Nacion Occitana

10, carrièra de Romàs

47000 Agen

 <p-n-o@laposte.net>

« Occitanie Centrale »

« Occitanie Centrale »

Tag(s) : #FR